23/08/2006

Eh oui!!

 

L'amour à deux ne dure que le temps de compter jusqu'à trois.

00:38 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : amour |  Facebook |

08/08/2006

Un peu de romantisme, bordel!

20:19 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : romantisme, zizi |  Facebook |

04/08/2006

Merci, mais...

Suite aux nombreux mails d’encouragement et de consolation que j’ai reçus, je voudrais remercier les lecteurs et lectrices qui compatissent à mes histoires d’amour foireuses, mes coups de fil , mes ruptures.

 Mais non…  je ne me suis pas fait larguer. C’est de l’humour !! C’est vrai que ce que j’écris est parfois autobiographique… euh… c’est du vécu. Mais, dans un lointain passé, ce n’est donc pas d’actualité. 

 A ce propos, je voudrais quand même ajouter que toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est totalement volontaire de la part de l’auteur. J’espère que,  s’ils me lisent,  CES TROUS DU CUL SE RECONNAITRONT.

Je tenais donc à vous rassurer, je vais très bien,  je ne me suis pas fait larguer, pour la bonne raison que je suis célibataire,  et cela depuis longtemps d’ailleurs.

30/07/2006

Les Vamps

Deux vieilles assises sur un banc. Oh, pardon, je devrais dire « seniors ». A croire que plus on vieillit, plus on devient espagnol…  

« Ca va, madaaaame » (avec l’accent de François Pirette, bien sûûûr…)

« Oui, et vous ? » 

« Oui, mais j’ai mal à ma sciatique, voyez-vous bien. On ne rajeuuunit pas, hein. »

« Ne m’en parlez pas. Moi j’ai fait un infractus du myocarpe, n’est-ce pas. »

« Vindjeu ! Moi j’ai failli en faire un aussi. Je suis sottmanbule, voyez-vous,  j’me lève l’autre nuit, je descends de ma chambre d’en haut et je sors par la pièce de devant. Me v’là dehors. Et v’la ti pas que j’tombe sur un voyou qui cambriolait la friture d’en face, « Au gros cervelas ». Il avait un révolver, le gaillard, et il m’a mis en jour… en pleine nuit !  Ah, madame, y a plus que des malhonnétres. »

« Des vauriens, j’vous l’dit, faudrait une bonne guerre. »

« Et avec les enfants madaaame, on en a une bonne ! L’ôt’ jour, j’ai dit à ma fille (qui attend encore famille, mais après c’est moi qu’ai les djoûnes) : «  C’est fini, tu ne m’amènes plus les enfants et le chien en même temps, va y avoir un malheur. «  Oiseau de mauvaise envergure », qu’elle me dit. Eh ben, la dernière fois, elle me laisse les 2 gamins et le chien, un brad pitt, je crois bien… Ben voilà, le chien a mangé le gamin. Je l’avais bien dit. Mais on n’a plus l’âge pour tout ça , madaaame. Surtout avec ma flébite, je ne sais  plus courir,  comment voulez-vous que je récupère la jambe du gamin ? »

« Ah, vous avez mille fois raison. Ma petite-fille a  venu avec son rat chez moi. Eh ben, y a 15 jours qu’on cherche après. Mais je ne dors plus la nuit moi, madaaame.  En plus, mon mari qu’est rat chitique, ça n’arrange pas les affaires. » 

«  Octave, y va bien au fait ? » 

« Maintenant oui, mais il a été serré, hein. Il a resté à la vie à la mort pendant des jours. D’alieurs, Monsieur le docteur lui a dit : « Octave, vous êtes passé par un petit trou ». Pourtant on lui avait fait le grand carrefour, il avait toute la place, vous pensez bien !

 Et Vital ? »

«  Vital, il est mort y a 2 mois, n’est-ce pas. »

« Maria Dei ! C’est nin possîppp ! Qu’est - ce qui s’est passé ? »

« Ben, il était dans le jardin, il cueillait des carottes et il a tombé là. »

«  Et qu’est ce que vous avez fé donc ? »

« Ben, j’ai fé des p’tits pois. »  

 

 

21:29 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vamp, brad pit, cervelas, infarctus |  Facebook |

28/07/2006

2 h. du mat...

Le coup de fil du mec bourré à 2h du mat. Vous connaissez ? TUTUTUT … c’est la sonnerie du gsm. Oui, je sais, c’est nul. Avec le téléphone, j’aurais écrit «  dring dring » et tout le monde aurait compris.  Grrrr, y  commence bien ce post, je l’sentais pas.  Je disais donc :  tutuut . « Merde, qui c’est à c’t heure çi ? » Je bondis hors du lit, me prends les pieds dans mes baskets qui traînent (putainnnn). J’ai déjà dans la tête les images de mon père ou ma mère, emmenés d’urgence à l’hôpital, de mon frère qui a eu un accident… « Allo. Mon p’tit cœur, c’est mouaaa. Tu vas bien ? » Houla, bourré mort le mec !!!  Oups ! Qui c’est ? Qui m’appelle mon p’tit cœur à 2 heures du mat ? Procédons par élimination : ben, ça pourrait être n’importe quel  mec, vu qu’après  2 messages sur rdv ou  3 min. sur msn on est toutes «  mon p’tit cœur, mon amour, ma belle… »  Mais aucun n’a  mon numéro de gsm. «  t’es là mon cœur ? Je ne t’oublie pas,  tu sais » Ben le voilà l’indice !!! C’est tout bêtement le mec avec qui je sors… suffisait d’y penser. En fait, je suis sensée sortir avec lui, vu qu’on n’a jamais officiellement rompu. Oui mais voilà, depuis 6 mois, il a oublié le chemin de ma maison et, c’est bien connu, les hommes ne demandent jamais leur chemin. «  Mon cœur, je t’aiiiimeuuuu »Bordel, moi, à 2 h. du mat, je n’aime personne… JE DORS. «  Tu es la femme de ma vie. J’te jurreeeeuuuu, on finira notre vie ensemble. »Dans l’même hospice tu veux dire ? «  On ira vivre ensemble sur une grosse péniche »Le coup du gros pénis on me l’a déjà fait… mais la grosse péniche… original. Euh, j’lui dis tout de suite que j’ai le mal de mer ?? Le lendemain : «  Salut. Tu vas mieux ? T’en tenais une hier !! »« Comment tu l’sais ? »« Ben tu m’as téléphoné à 2 h du mat »

« Ah bon,  j’m’en rappelle pas. Et qu’est ce que j’ai dit ? "

« Oh rien de spécial. Que des conneries. Salut. » Tuut. C’est le gsm que je raccroche. Oui, je sais, c’est nul, avec un téléphone j’aurais écrit «  clic »  et tout le monde aurait compris. Grrrr, j’l’avais dit  que je l’sentais pas ce post.  

 

22:18 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bourre |  Facebook |

27/07/2006

Un post qui ne manque pas d'air...

Vu votre intérêt pour mon post précédent, je me permets de rebondir sur le sujet et de poser une question qui, je le sais, vous préoccupe tous : quelle sorte de péteur êtes-vous ?

Et ne me dites pas que je suis gonflée ou que je ne manque pas d'air. Pfff...

1) Athlétique : pète au moindre effort

2) culbuto : doit se pencher sur un côté pour que le pet puisse s'échapper

3) écologiste : pète régulièrement, mais avec beaucoup de remords car il est concerné par la pollution de l'environnement

4) Antisocial : s'excuse auprès des autres et va péter dans l'intimité

5) aimable : apprécie l'odeur des pets des autres

6) économe : garde toujours plusieurs pets en réserve

7) effronté : pète bruyamment, puis éclate de rire

8) fier : pense faire des pets d'une incroyable délicatesse

9) grammairien: essaie toujours de ponctuer ses pets

10) inconscient : réprime parfois un pet pendant plusieurs heures

11) misérable : aimerait vraiment péter mais n'y parvient jamais

12) musicien : parvient à jouer une mélodie reconnaissable en pétant

13) nerveux : s'arrête au beau milieu d'un pet

14) sadique : pète au lit et remonte la couverture au-dessus de la tête de sa femme pour qu'elle sente bien l'odeur

15) stratège : dissimule ses pets dans des grands éclats de rire

16) timide : libère un pet silencieux puis rougit

17) honnête : admet qu'il pète mais ajoute qu'il a une raison médicale pour expliquer cela

18) malhonnête : pète, puis accuse le chien

19) malheureux : essaie désespérément de péter... et chie !

Petite anecdote, véridique : après quelques soirées passées ensemble, un mec me demande sérieusement : " Dis, maintenant qu'on se connaît mieux, je peux péter? "

21:41 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : peter, peteur |  Facebook |

22/07/2006

Crise...

23:08 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : essence |  Facebook |

20/07/2006

Buvez

 Je travaille vendredi, samedi et dimanche toute la journée, mais je passe quand même vous souhaiter à tous un bon long week-end. Profitez bien du beau temps mais soyez prudents.

Il fait chaud!!!!!

   Moi, je respecte scrupuleusement les conseils donnés en cas de canicule : buvez, buvez, buvez... mais c'est quand même pas évident d'être tout le temps bourrée...

 

21:46 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bon week-end, canicule, buvez |  Facebook |

14/07/2006

Belle à ma façon

«  Plan d’urgence avant le maillot » « Soyez mince et bronzée cet été » «  Nouveaux plans anti-cellulite » « Nouvelles crèmes anti-rides » « Luttez contre les capitons » « Perdez 5 kilos en 15 jours »…

 

 Attention, mesdames, c’est l’été ! On nous bombarde d’images de femmes-haricots, grandes, minces, bronzées, sophistiquées, provocantes…Ce profil « idéal » est tellement omniprésent qu’on finirait presque par croire que ces femmes existent, qu’elles ne sont pas le produit de photos retouchées et de passages sur le billard. Résultat : on culpabilise. Pourquoi je ne pèse pas 45 kg pour 1m85, mouaaa ???

Un conseil, les filles : arrêtez ! Arrêtez de vouloir ressembler à ces stéréotypes. Arrêtez de traquer la moindre ride, le moindre kilo superflu.

 

Avant tout, soyez bien dans votre tête et vous vous sentirez bien dans votre corps. Soyez sûres de vous, marchez la tête haute, les yeux levés, redressez  le  buste. Vous verrez, ça met les seins en valeur, réduit le bedon, fait gagner quelques centimètres et beaucoup de confiance en soi. Si en plus, vous affichez un air désinvolte et un sourire sympathique, vous deviendrez irrésistibles. C’est ça le secret du  charme et de  la beauté.

Si vous vous voulez une preuve de plus, rendez-vous sur le site de Dove. C’est un véritable hommage aux femmes « normales », étrangement absentes dans les médias et enfin revalorisées grâce à Dove : entrée interdite aux mannequins faméliques, tapis rouge aux formes, aux rondeurs et aux sourires ! Prenez-en de la graine…

Cliquez sur la photo.

 

 

 

17:10 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : femme, beaute, dove, naturelle, epanouie |  Facebook |

12/07/2006

Gazon maudit...

 

Je dévoile un peu de mon chez moi. Voici quelques photos d'une partie de mon jardin.

 

 

 

 

 

 

Vous comprendrez qu'avec un jardin pareil, mon boulot 7 jours sur 7, la maison, je suis débordée. Je cherche donc un jardinier, si possible, beau, musclé, bronzé, qui travaille en torse nu ( ou même tout nu ) pour désherbage, tondage, sécatage, élaguage...

En échange de ces menus services, j'offre, au choix :

- 8 euros de l'heure.

- un petit verre cool, conversation cool, dans le jardin. (bien nettoyé )

- Un petit massage relaxant, bien mérité.

- Une bonne douche ( à deux ) pour éliminer la sueur du jardinier.

- Un câlin crapuleux . Mais uniquement si je ne reconnais plus mon jardin après le passage du jardinier.

 

Faites votre choix...

Jardinier idéal.

22:45 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : gazon maudit, jardinier, sexy |  Facebook |

11/07/2006

ENIGME

Comptez les personnages, attendez qu'ils changent de place et recomptez-les...... Vous y comprenez quelque chose???

 

21:22 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : enigme |  Facebook |

07/07/2006

Commencer la journée en beauté...

Café du matin...

 

21:54 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : nu |  Facebook |

03/07/2006

Sur le trottoir...

Pfffff!!!

Cette chaleur!!!

J'en peux plus moi. Je travaille 7 jours sur 7, dehors, ...  sur le trottoir.

Meuuuuh non...

Meuuuuh non...

Meuuuuh non...

Vous n'en saurez pas plus...

21:32 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : trottoir |  Facebook |

26/06/2006

SEXY POST

Comme je vous le disais dans mon post précédent, le sexe fait maigrir.  Encore faut-il qu’il soit bien fait ! Donc, je vous propose quelques p’tits trucs pour bien faire l’amour à une femme ou plutôt, les pièges à éviter.

A qui est destiné ce post, me direz-vous ? Et bien, à vous messieurs ! En me lisant, vous vous direz que, bien sûr, vous saviez déjà tout cela, et ça ne fera que confirmer le fait que vous êtes de merveilleux amants…

Et à vous les filles ! En me lisant, vous reconnaîtrez dans chaque situation les merveilleux amants que vous avez eus. Hi hi !!!

 Ca va être un peu long, mais ne zappez pas, votre épanouissement sexuel en dépend. 

C’est parti :

-         Ne pas embrasser d’abord : fuir les lèvres de votre partenaire et filer tout droit vers les zones érogènes lui fera penser que vous avez payé à l’heure et que vous voulez rentabiliser au mieux votre investissement. Un baiser passionné est la base des préliminaires.

-         Ne pas vous raser : Vous oubliez que vous avez un hérisson attaché au menton et que vous ratissez la peau douce et sensible du visage et des cuisses de votre partenaire. Quand elle tourne la tête d’un côté à l’autre, ce n’est pas par passion, c’est pour éviter la râpe à fromage.

-         Le pelotage des seins : la plupart des hommes se conduisent comme une ménagère en train de palper des melons. Touchez- les doucement et caressez-les, on n’est pas au marché !

-         Le mordillage des tétons : Pourquoi les hommes se ruent-ils sur les tétons des femmes et les pressent-ils comme s’ils essayaient de dégonfler leur partenaire par les seins ?  Arrêtez aussi de faire ce truc où vous tripotez les mamelons entre le pouce et l’index comme si vous essayiez de trouver une station radio. Les mamelons sont extrêmement sensibles : léchez-les, sucez-les doucement, mais surtout ne les prenez pas pour des jouets pour chien en caoutchouc.

-         Ignorer les autres parties du corps féminin : Une femme n’est pas simplement une autoroute à 3 sorties : Sainte-Poitrine Est, Sainte-Poitrine Ouest et le Tunnel de la Ville Basse. Il y a d’autres parties de son corps que les hommes ignorent bien trop souvent, il serait temps de leur accorder un peu d’attention.

-         Un doigt mouillé pendant les préliminaires : mettre la main dans son slip pour la caresser  pendant les préliminaires c’est sexy. Mais tirer la culotte d’ avant  en arrière entre les cuisses, ça ne l’est pas du tout.

-         L’obsession vaginale : bien que la plupart des hommes puissent trouver le clitoris sans carte (heu, quoique… ) ils pensent tous que le vagin est le seul truc important. A peine votre main est-elle dans l’entrejambe qu’on a l’impression que vous essayez  de bourrer une cheminée avec des billets de banque volés. Si vous y allez comme un « bœuf », vous pouvez endommager la machine. Il est conseillé de prêter plus attention à son clitoris et à l’extérieur de son vagin d’abord.

-         L’attaque du clitoris : le « limage » du clitoris est très désagréable. Préférez les légers va-et-vient ou mouvements de  rotation sur le  clitoris. Pas de caresses buccales trop molles, vous n’êtes pas un gros chat devant une soucoupe de lait.

-         Ne pas faire de pause : les femmes, à la différences des hommes, ne reprennent pas là où elles se sont arrêtées. Elles retournent à la case départ très vite. Alors, un bon conseil : si vous avez un doute, continuez, que vous ayez la mâchoire engourdie ou pas.

-         La pénétration : Quand vous êtes introduit en elle, la pire chose est d’entamer l’imitation du piston dans le cylindre d’une moto de compétition.

-         Il semblerait pour certains que des va-et-vient frénétiques pendant des heures (euh, des minutes)  soient  la marque de fabrique du dieu sexuel. Pour elle, c’est probablement la marque d’un vagin irrité... Achetez  quelques toiles de maîtres à suspendre aux murs, elle aura au moins quelque chose à faire  pendant que vous jouerez Marathon Man.

-         Percuter comme un première ligne dans une mêlée : Si vous lui plaquez les os de votre bassin dans ses cuisses ou dans son estomac, la douleur sera équivalente à 2 semaines d’équitation concentrées en quelques secondes. Pensez-y.

-         Donner des coups de ventre : il n’y a pas de bruit moins érotique…C’est aussi sexy qu’un concours de rots synchros...

-         Lui faire prendre des positions stupides : Sauf si elle veut faire du yoga au lit ou qu’elle est la nouvelle Nadia Comaneci, ne soyez pas trop ambitieux.

-         Aboyer vos instructions : Ne criez pas vos encouragements comme un coach sur un banc de touche. Ca n’a rien d’excitant.

-         Demander si elle a joui : de toute façon, les femmes sont maîtres dans l’art de la simulation. Donc, si vous n’êtes pas sûrs, eh bien, ne demandez pas.

-         Lui pousser la tête vers le bas : les hommes font ce geste très gracieux  dans l’espoir que la femme comprendra qu’elle doit prendre le pénis dans la bouche. Si vous voulez qu’elle se serve de sa bouche, servez-vous de la vôtre pour le lui demander de manière séduisante (et respectueuse…).

-         Ne pas la prévenir avant d’éjaculer : le sperme a un goût d’eau de mer mélangée avec du blanc d’œuf. C’est loin d’être le plat préféré de ces dames. Donc, avertissez votre partenaire avant de jouir, c’est la moindre des choses.

-         Info utile pour celles qui voudraient s’y risquer, « pour faire plaisir » : le sperme est composé de trois quarts de déchets des reins et d’un quart d’urine. Donc, à moins qu’il vous propose le salaire d’une actrice de films pornos, refusez ! (on n’est pas des choses, non mais…)

-         Rechercher sa prostate : la stimulation anale est bonne pour les hommes parce qu’ils ont une prostate. Mais les femmes n’en ont pas. Ce n’est donc pas une zone érogène, même si les hommes préfèrent croire le contraire.  A bon entendeur…

-         Feinter la sodomie par accident : c’est à cause de ça que les hommes ont la réputation de ne pas savoir demander leur chemin… Et le fait d’être bourré n’est pas  une excuse !

-         Le petit présent dont on se passerait bien : l’élimination du préservatif  usagé est la responsabilité de l’homme. C’est vous qui le portez, c’est vous qui le jetez.

-         Et surtout, après l’amour, n’oubliez pas de lui exprimer votre gratitude.

Et si malgré tout, les filles, ça ne se passe pas bien, sachez que le sexe, c’est comme une partie de cartes, quand on n’a pas un bon partenaire, il vaut mieux avoir une bonne main. 

 

Bon, maintenant, promis, je reste une semaine sans rien poster sur le sexe… A moins que vous en redemandiez, bien sûr… 

 

19:48 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : sexe |  Facebook |

22/06/2006

 Combien tu baises?

Information utile pour les hommes qui désirent perdre quelques kilos.
Depuis un grand nombre d'années nous savons que le sexe est un bon exercice, mais jusqu'à récemment, personne n'avait fait une étude scientifique de la dépense calorique selon les différentes activités sexuelles. Maintenant en voici les résultats.
ENLEVER SES VÊTEMENTS:
Avec son consentement : 12 Calories
Sans son consentement : 187 Calories
OUVRIR SON SOUTIEN-GORGE:
Avec les deux mains : 8 Calories
Avec une main : 12 Calories
Avec vos dents : 85 Calories
METTRE UN PRÉSERVATIF:
En érection : 6 Calories
Sans érection : 315 Calories
LES POSITIONS:
Missionnaire : 12 Calories
La brouette : 154 Calories
Le lustre italien : 912 Calories
ORGASME:
Vrai : 112 Calories
Faux : 315 Calories
APRÈS L'ORGASME:
S'allonger dans le lit et s'embrasser : 18 Calories
Se lever immédiatement : 36 Calories
Expliquer pourquoi vous êtes sorti du lit immédiatement : 816 Calories
OBTENIR UNE DEUXIÈME ÉRECTION:
Si vous avez:
20-29 ans : 36 Calories
30-39 ans : 80 Calories
40-49 ans : 124 Calories
50-59 ans : 972 Calories
60-69 ans : 2916 Calories
70 et plus : les résultats sont encore à l'étude
S'HABILLER APRÈS:
Tranquillement : 32 Calories
Dans la hâte : 98 Calories
Avec son père qui frappe à la porte : 1218 Calories
Avec votre femme qui frappe à la porte : 3521 Calories.

Si vous voulez ressembler à ça : baisez beaucoup... et dangereusement ! 

16:11 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : baise |  Facebook |

20/06/2006

DEMAIN ANNULE

Ben quoi??? Aujourd'hui, même pas un coup de fil, ni un sms, ni un mail et même pas un com sur mon dernier post. ( pour une fois que je n'attaquais pas les hommes ! )

Bon ben tant pis...

 

19:18 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

19/06/2006

A méditer

Le moine, l’oisillon et le renard.

 

Un moine tibétain marche sur une route de montagne et entend un faible pépiement.

Il regarde autour de lui et voit au pied d’une haie un tout petit moineau à demi mort de froid. Il le prend et le réchauffe entre ses mains.

« Que faire ? » s’interroge-t-il. « Si je le garde avec moi au monastère, le chat le mangera et si je le laisse ici, il va mourir de froid.

Soudain une idée lui vient. Pour le protéger du gel, il place l’oisillon dans une bouse de vache sacrée, et poursuit son chemin, l’âme en paix.

L’oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d’être toujours vivant.

Un renard, qui passe par là, entend la bouse chanter. Intrigué, il s’approche, découvre notre moineau et le croque.

 

Il y a 3 moralités à cette histoire :

-         celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcément du mal.

-         celui qui t’en sort ne te veut pas forcément du bien.

-         Quand tu es dans la merde…ferme ta gueule.

 

21:29 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/06/2006

Revendications du zizi

Demande d’augmentation de la part du zizi

 

Je soussigné, Pénis, demande une augmentation de salaire pour les raisons suivantes :

         - J’effectue un travail physique.

         - J’effectue un travail de tête.

         - Je travaille à de grandes profondeurs,  dans un local fortement humide, obscur et non ventilé.

         - Je travaille à de hautes températures.

         - Je suis exposé à des maladies contagieuses.

         - Je ne bénéficie pas d’un repos hebdomadaire ni de jours fériés.

         - Je ne suis pas payé pour les heures supplémentaires ni le travail de nuit.

 

Réponse de l’administration :

 

Tenant compte des points soulevés dans la demande et des arguments exposés, l’administration rejette les exigences présentées pour les raisons suivantes :

          - Vous ne travaillez pas pendant 8 heures consécutives.

         - Vous n’êtes pas capable de toujours satisfaire les exigences de votre chef.

         - Vous n’êtes pas toujours fidèle à votre poste de travail, vous vous baladez parfois dans d’autres départements.

         - Vous dormez sur le lieu de travail après une brève prestation.

         - Vous vous reposez bien avant l’heure.

         - Vous n’aimez pas effectuer 2 services consécutifs.

         - Vous ne prenez pas d’initiative. Pour que vous travailliez, il faut vous stimuler et exercer des pressions à votre encontre.

         - Vous négligez la propreté et l’ordre du local une fois votre travail terminé.

         - Vous ne respectez pas toujours les règles relatives à l’usage de moyen de protection et d’hygiène sur le lieu de travail.

        - Vous quittez parfois votre poste alors qu’il y a encore du pain sur la planche.

        - Et, comme si ce n’était pas suffisant, vous n’arrêtez pas d’entrer et sortir avec 2 sacs remplis de choses douteuses.

 

22:49 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : zizi |  Facebook |

10/06/2006

Macho match

Ma chérie,

- Entre le 9 juin et le 9 juillet, je te conseille vivement de lire la section sportive des journaux afin d'avoir un sujet de conversation. Dans le cas contraire, tu risques de te sentir totalement exclue.

- Pendant la durée de la Coupe du Monde, la télé est à moi à toute heure sans exception. Sous peine de te voir couper la main, la télécommande est aussi à moi. Ne la regarde même pas.

- Si tu dois passer devant l'écran pendant un match, ce n'est pas grave, mais tu devras le faire à quatre pattes et sans détourner mon attention. Si tu as l'intention de te promener toute nue, je te conseille de te bien couvrir juste après et de prendre un cachet : je n'aurai pas le temps de m'occuper de personnes malades pendant la durée de la Coupe.

- Pendant les matchs je serai aveugle et sourd à toute chose autre que l'écran. Je deviendrai aussi muet, à moins d'avoir besoin d'une autre canette de bière ou de quelque chose à manger. N'attends pas que je m'occupe de toi, que j'ouvre la porte, que je réponde au téléphone ou que je ramasse le bébé qui vient de tomber par la fenêtre. Rien, ma chérie. Rien.

- Le frigo doit en permanence être plein de canettes de bière, de glaçons et de Red Bull. Il est aussi indispensable que le garde-manger soit rempli(chips, pizza, cacahuètes...)quand mes potes viennent regarder les matches. Pour te remercier de ces attentions, tu auras le droit de regarder la télé de minuit à 6 heures du matin, à condition qu'il n'y ait pas de rediffusion d'un match si bon qu'il vaille la peine de le regarder 2 fois.

- S'il te plaît, si tu me vois agacé parce que l'équipe de mon choix est en train de perdre, ne me sers pas les phrases suivantes : « Ce n'est pas si grave! » ou bien « Tu verras, ils gagneront la prochaine fois! ». C'est très simple : JAMAIS tu n'en sauras plus que moi sur le foot.

- Tu pourras t'asseoir à côté de moi pour regarder un match et m'adresser la parole à la mi-temps. Mais seulement pendant la pub et à condition que je ne sois pas énervé par les résultats. De plus, j'ai bien dit UN match. Ne te trompe pas et ne crois pas que la coupe puisse être une bonne excuse pour passer du temps avec moi.

- Les ralentis sont très importants. Que je les ai vus ou pas, peu importe. Je veux tous les voir. Plein de fois. TOUTES les fois.

- Pendant la durée de la Coupe, ne t'avise pas d'organiser des réunions à la maison avec tes copines. Je me fous de l'occasion. Aussi je ne permettrai pas l'irruption de ta famille pour quelque motif que ce soit (dîner avec tes parents, thé avec tes tantes, naissance d'un neveu, baptême du fils de je ne sais qui, première communion du fils de ta meilleure copine ou le mariage de ton frère) parce que : a) je n'y assisterai pas b) je n'y assisterai pas

- Le soir, les résumés de la journée de foot sont aussi importants que les matches. Ne t'avise pas de t'exclamer « Mais ça, tu l'as déjà vu!»

- Finalement, je te conseille d'oublier de t'exclamer «Heureusement, la coupe du monde n'a lieu que tous les quatre ans! ». Je suis immunisé contre ce genre de conneries. En plus, après la Coupe du Monde, il y aura la Champion's League, l'UEFA, la Coupe de France, la Liga Española, la Coupe Toyota, la Bundesleague, la Coupe d'Italie, la Coupe d'Amérique...

Mieux vaut prévenir que guérir.

Nul n'est censé ignorer la « loi ».

Je t'embrasse

Ton mari

 

 

 

23:26 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : mondial |  Facebook |

02/06/2006

Les hommes sont simples

Je reconnais que dans de nombreux posts, j’ai un peu malmené les hommes. Alors aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, c’est aux femmes que je vais donner un petit mode d’emploi pour mieux comprendre les hommes et éviter ainsi pas mal de prises de tête inutiles.

Mesdames, l’homme est SIMPLE. Alors, évitez de chercher à ses paroles ou à ses attitudes des explications compliquées : allez au plus simple.

 

-Si vous voulez quelque chose, il suffit de le demander. Que ce soit clair : l’homme ne comprend pas les demandes indirectes subtiles, les demandes indirectes évidentes ne fonctionnent pas non plus. Donc, allez droit au but et demandez-lui les choses sans détour.

 

-Ca ne sert à rien de demander à l’homme à quoi il pense. Dans 90% des cas, il pense au sexe. Non pas qu’il soit obsédé, mais c’est tout simplement ce qu’il préfère.

 

-Votre relation ne sera plus jamais comme elle l’était pendant les 2 premiers mois. Acceptez-le et cessez de vous en plaindre à vos copines.

 

-Inutile de lui ressortir une phrase qu’il a prononcée il y a 6 mois. Ce n’est pas un argument. Pour l’ homme, après 2 jours, il y a déjà prescription.

 

-Quand vous lui demandez de faire quelque chose, si vous seule connaissez la meilleure façon de le faire, alors, faites-le vous-même.

 

-Pourquoi croyez-vous qu’un homme peut vous être utile à choisir la paire de chaussures que vous allez mettre ? L’homme s’en fout. Quoi qu’on mette il trouve ça très bien. Donc ne perdez plus de temps à lui demander.

 

-L’homme ne voit  que 16  couleurs. Pour lui, prune et pêche sont des fruits.

 

-L’homme n’aime pas faire les magasins et n’aimera jamais.

 

-Pour l’homme, les réponses « oui » et « non » sont parfaitement acceptables, quelle que soit la question.

 

-Si l’homme vous demande de lui passer le pain, il ne veut dire que cela. Il n’est pas en train de vous reprocher qu’il ne soit pas sur la table.

 

-Ne lui demandez pas « Tu m’aimes ? ». Dites-vous que s’il ne vous aimait pas, il ne serait pas avec vous.

 

-L’homme n’est pas capable de se souvenir des dates des fêtes et des anniversaires. Ecrivez-les sur le calendrier et rappelez-les lui souvent, et longtemps à l’avance.

 

-Essayez le plus possible de lui parler pendant les pubs. L’homme ne sait pas faire 2 choses à la fois : vous écouter et regarder la télé.

 

-L’homme préfère se perdre 10 fois plutôt que de demander son chemin : Christophe Colomb et Marco Polo ne demandaient pas leur chemin.

 

-Où que l’homme soit, et peu importe où ça le démange, ça sera gratté.

 

-Si l’homme vous dit qu’il est en forme, pour lui, « rond » c’est une forme.

 

-S’il vous demande ce qui ne va pas et que vous répondez «  rien », il vous croira et fera comme si tout allait bien.

 

Mesdames, j’espère que ce petit post vous aidera à mieux comprendre les hommes, qui, je vous l’avais dit, sont très simples.

Alors, les hommes, pour une fois que je veux vous aider, ça mérite bien quelques remerciements !

Les filles, pas de panique, demain, je redeviens moi-même.

 

De toute façon, vous le savez, moi, je suis pour l’égalité des sexes : tous au moins 20 cm. 

 

23:58 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

01/06/2006

J'avoue

Je dois vous faire un aveu :  je vous sens un peu déstabilisés quand je poste des textes tristes ou plus intimes. Je vous ai habitués à un blog d’humour, … de conneries même. Mais ce n’est pas moi ça. Vous pensez me connaître ? Et bien non… Dans la vie, je ne suis pas marrante du tout, j’arrive même à faire pleurer les oignons ( ou le contraire, je sais plus ) je suis totalement déprimée, une handicapée de la vie, une désespérée !!!

Je vous l’avoue : j’ai voulu  mettre fin à mes jours…mais j'ai pas su par lequel commencer.

Je vous promets, je continue la clope

mais j'arrête les pétards.

 

20:53 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

31/05/2006

La cigarette tue, la pipe détend

Aujourd’hui, journée anti-tabac. Bien que je sois une grosse fumeuse, je participe activement  à cette action en vendant des T.Shirts avec l’inscription :

          

                 LA CIGARETTE TUE

                 LA PIPE DETEND

 

Le bénéfice des ventes ira directement dans ma poche, pour me permettre d’acheter des clopes. 

Ils peuvent convenir aussi bien aux fumeurs qu’aux non-fumeurs, pas de discrimination.

 Alors, si vous voulez faire un cadeau original à vos amis … ou faire passer un message à votre femme … contactez-moi…je confirme que ceci n’est pas une blague.

Ca va faire un tabac.

14:14 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : pipe |  Facebook |

29/05/2006

Qui suis-je?

Ange ou démon?

 

Un ange,  rêvant  sur son nuage.

Mais un ange un peu sot, qui ne sait pas que les nuages sont faits de pluie, que les rêves sont faits pour être brisés, et que les ailes sont faites pour être arrachées. Un ange surtout qui ne sait pas reconnaître les démons.

 

L’ange s’obstine à reconstruire les rêves que les démons s’acharnent à détruire.

Il s’épuise à faire repousser les ailes que les démons s’amusent à arracher.

Alors, l’ange décide qu’il ne sera plus jamais un ange.

 

 Il veut devenir démon. Peut-être qu’une queue et une fourche  seront  moins lourdes à porter que des rêves et des ailes.

Mais sa métamorphose n’est pas finie qu’ il rencontre de nouveau  un démon. Celui-ci n’est pas dupe, il sait que l’ange bluffe. Au bout de sa fourche, il a vu accrochés les derniers lambeaux de nuages. Dans ses yeux, il a vu des éclats de rêves. Alors, le démon lui arrache la queue et l’empale sur sa fourche.

22:00 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

27/05/2006

Da Vinci code

Le mystère de la Joconde enfin dévoilé....

Depuis des siècles, elle se fout de notre gueule !

14:35 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : da vinci |  Facebook |

26/05/2006

Je craque

 

Besoin de soleil !!!

 Et pas seulement pour bronzer. Ceux qui connaissent mon boulot comprennent pourquoi il est vital pour moi que le beau temps arrive… et ça devient très urgent !

 

21:05 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

23/05/2006

J' t' esssplique...

 

On ne dit pas : Etriqué mais : j'ai bandé.

On ne dit pas : C'est homogène mais : ce pédé dérange.

On ne dit pas : Alarmé mais : a pleuré.

On ne dit pas : Allégro mais : vas-y boudin.

On ne dit pas : La bonne paëlla mais : la bonne espagnole est absente.

On ne dit pas :Une biroute mais : une route à deux voies.

On ne dit pas : un pinailleur mais : un mari infidèle.

On ne dit pas : Un microprocesseur mais : un petit prof.

On ne dit pas : Incarcéré mais : un bus bondé.

On ne dit pas : Je suis paniquée mais : je cherche un mec.

On ne dit pas : Je pagaie mais : je suis pas homo.

On ne dit pas : J'alphabétise mais : j'ai fait une connerie.

On ne dit pas : Il s'est élevé à la force du poignet mais : c'est un branleur.

On ne  dit pas : Elle a un potager mais : il y a une grande différence d'âge entre eux.

On ne dit pas : CD rom mais : c'est des gens du voyage.

On ne dit pas : Jerrican mais : je m'bidonne.

On ne dit pas : Pipe-line mais :  fellation faite par une vieille chanteuse.

On ne dit pas : Le processus de paix est enclenché mais : je vais lâcher une caisse.

On ne dit pas : Un conquistador mais : un imbécile narcissique.

On ne dit pas : Un enfoiré mais : une année de perdue.

On ne dit pas : La maîtresse d'école mais : l'instit s'envoie en l'air.

On ne dit pas : Un homme hors pair mais :un eunuque.

On ne dit pas : Je suppute mais : je suis péripatéticienne.

On ne dit pas  Je tripote mais : j'ai trois amis.

On ne dit pas : Je suis très sain mais : j'aime les gros nichons.

On ne dit pas : Dégâts des eaux mais : des marins.

On ne dit pas : C'est alligator mais : c'est Mouloud qu'a raison.

 

On ne dit pas : J'ai vaincu mais : je suis pluri-anal.

On ne dit pas : Javellisé mais : j'ai lu.

On ne dit pas : Faire des vendanges mais : péter comme un Dieu.

On ne dit pas : Je mastique mais : je m'en branle.

On ne dit pas : mon corridor mais : mon corps se repose.

On ne dit pas : C'est l'Amazone mais : c'est là que j'habite

On ne dit pas : Il est chétif mais : il est chez le coiffeur.

On ne dit pas : Le ton monte mais : la fille moche prend l'ascenseur.

On ne dit pas : Le petit Poucet mais : le gosse était constipé

On ne dit pas : Le poète mais : le klaxon.

On ne dit pas : Démanger mais : vomir.

On ne dit pas : Un paquet de p'tits beurres mais : la bande à Mouloud.

 

 

12:28 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

22/05/2006

minouche

23:04 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

20/05/2006

C'est con... mais ça me fait rire...

22:32 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

FOUTU TEMPS !

 

00:05 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/05/2006

La vie sexuelle de l'homme

Lorsque Dieu a créé l'homme, il lui a donné 20 ans de jouissance sexuelle. L'homme trouva que c'était peu.

Lorsque le singe fut créé, il reçut lui aussi 20 ans de jouissance sexuelle. Le singe trouva que c'était beaucoup, que 10 seraient amplement suffisants.
L'homme demanda au Seigneur de lui donner les 10 années de trop. Dieu fut d'accord.
Lorsque le perroquet fut créé, Dieu lui donna à lui aussi 20 ans de jouissance sexuelle. Le perroquet trouva que c'était beaucoup, que 10 seraient amplement suffisants.
L'homme demanda alors au Seigneur de lui donner les 10 années de trop. Dieu fut d'accord.
Depuis ce temps, l'homme a 20 ans de jouissance sexuelle, 10 ans de singeries et 10 ans de radotage.

22:22 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |