26/06/2006

SEXY POST

Comme je vous le disais dans mon post précédent, le sexe fait maigrir.  Encore faut-il qu’il soit bien fait ! Donc, je vous propose quelques p’tits trucs pour bien faire l’amour à une femme ou plutôt, les pièges à éviter.

A qui est destiné ce post, me direz-vous ? Et bien, à vous messieurs ! En me lisant, vous vous direz que, bien sûr, vous saviez déjà tout cela, et ça ne fera que confirmer le fait que vous êtes de merveilleux amants…

Et à vous les filles ! En me lisant, vous reconnaîtrez dans chaque situation les merveilleux amants que vous avez eus. Hi hi !!!

 Ca va être un peu long, mais ne zappez pas, votre épanouissement sexuel en dépend. 

C’est parti :

-         Ne pas embrasser d’abord : fuir les lèvres de votre partenaire et filer tout droit vers les zones érogènes lui fera penser que vous avez payé à l’heure et que vous voulez rentabiliser au mieux votre investissement. Un baiser passionné est la base des préliminaires.

-         Ne pas vous raser : Vous oubliez que vous avez un hérisson attaché au menton et que vous ratissez la peau douce et sensible du visage et des cuisses de votre partenaire. Quand elle tourne la tête d’un côté à l’autre, ce n’est pas par passion, c’est pour éviter la râpe à fromage.

-         Le pelotage des seins : la plupart des hommes se conduisent comme une ménagère en train de palper des melons. Touchez- les doucement et caressez-les, on n’est pas au marché !

-         Le mordillage des tétons : Pourquoi les hommes se ruent-ils sur les tétons des femmes et les pressent-ils comme s’ils essayaient de dégonfler leur partenaire par les seins ?  Arrêtez aussi de faire ce truc où vous tripotez les mamelons entre le pouce et l’index comme si vous essayiez de trouver une station radio. Les mamelons sont extrêmement sensibles : léchez-les, sucez-les doucement, mais surtout ne les prenez pas pour des jouets pour chien en caoutchouc.

-         Ignorer les autres parties du corps féminin : Une femme n’est pas simplement une autoroute à 3 sorties : Sainte-Poitrine Est, Sainte-Poitrine Ouest et le Tunnel de la Ville Basse. Il y a d’autres parties de son corps que les hommes ignorent bien trop souvent, il serait temps de leur accorder un peu d’attention.

-         Un doigt mouillé pendant les préliminaires : mettre la main dans son slip pour la caresser  pendant les préliminaires c’est sexy. Mais tirer la culotte d’ avant  en arrière entre les cuisses, ça ne l’est pas du tout.

-         L’obsession vaginale : bien que la plupart des hommes puissent trouver le clitoris sans carte (heu, quoique… ) ils pensent tous que le vagin est le seul truc important. A peine votre main est-elle dans l’entrejambe qu’on a l’impression que vous essayez  de bourrer une cheminée avec des billets de banque volés. Si vous y allez comme un « bœuf », vous pouvez endommager la machine. Il est conseillé de prêter plus attention à son clitoris et à l’extérieur de son vagin d’abord.

-         L’attaque du clitoris : le « limage » du clitoris est très désagréable. Préférez les légers va-et-vient ou mouvements de  rotation sur le  clitoris. Pas de caresses buccales trop molles, vous n’êtes pas un gros chat devant une soucoupe de lait.

-         Ne pas faire de pause : les femmes, à la différences des hommes, ne reprennent pas là où elles se sont arrêtées. Elles retournent à la case départ très vite. Alors, un bon conseil : si vous avez un doute, continuez, que vous ayez la mâchoire engourdie ou pas.

-         La pénétration : Quand vous êtes introduit en elle, la pire chose est d’entamer l’imitation du piston dans le cylindre d’une moto de compétition.

-         Il semblerait pour certains que des va-et-vient frénétiques pendant des heures (euh, des minutes)  soient  la marque de fabrique du dieu sexuel. Pour elle, c’est probablement la marque d’un vagin irrité... Achetez  quelques toiles de maîtres à suspendre aux murs, elle aura au moins quelque chose à faire  pendant que vous jouerez Marathon Man.

-         Percuter comme un première ligne dans une mêlée : Si vous lui plaquez les os de votre bassin dans ses cuisses ou dans son estomac, la douleur sera équivalente à 2 semaines d’équitation concentrées en quelques secondes. Pensez-y.

-         Donner des coups de ventre : il n’y a pas de bruit moins érotique…C’est aussi sexy qu’un concours de rots synchros...

-         Lui faire prendre des positions stupides : Sauf si elle veut faire du yoga au lit ou qu’elle est la nouvelle Nadia Comaneci, ne soyez pas trop ambitieux.

-         Aboyer vos instructions : Ne criez pas vos encouragements comme un coach sur un banc de touche. Ca n’a rien d’excitant.

-         Demander si elle a joui : de toute façon, les femmes sont maîtres dans l’art de la simulation. Donc, si vous n’êtes pas sûrs, eh bien, ne demandez pas.

-         Lui pousser la tête vers le bas : les hommes font ce geste très gracieux  dans l’espoir que la femme comprendra qu’elle doit prendre le pénis dans la bouche. Si vous voulez qu’elle se serve de sa bouche, servez-vous de la vôtre pour le lui demander de manière séduisante (et respectueuse…).

-         Ne pas la prévenir avant d’éjaculer : le sperme a un goût d’eau de mer mélangée avec du blanc d’œuf. C’est loin d’être le plat préféré de ces dames. Donc, avertissez votre partenaire avant de jouir, c’est la moindre des choses.

-         Info utile pour celles qui voudraient s’y risquer, « pour faire plaisir » : le sperme est composé de trois quarts de déchets des reins et d’un quart d’urine. Donc, à moins qu’il vous propose le salaire d’une actrice de films pornos, refusez ! (on n’est pas des choses, non mais…)

-         Rechercher sa prostate : la stimulation anale est bonne pour les hommes parce qu’ils ont une prostate. Mais les femmes n’en ont pas. Ce n’est donc pas une zone érogène, même si les hommes préfèrent croire le contraire.  A bon entendeur…

-         Feinter la sodomie par accident : c’est à cause de ça que les hommes ont la réputation de ne pas savoir demander leur chemin… Et le fait d’être bourré n’est pas  une excuse !

-         Le petit présent dont on se passerait bien : l’élimination du préservatif  usagé est la responsabilité de l’homme. C’est vous qui le portez, c’est vous qui le jetez.

-         Et surtout, après l’amour, n’oubliez pas de lui exprimer votre gratitude.

Et si malgré tout, les filles, ça ne se passe pas bien, sachez que le sexe, c’est comme une partie de cartes, quand on n’a pas un bon partenaire, il vaut mieux avoir une bonne main. 

 

Bon, maintenant, promis, je reste une semaine sans rien poster sur le sexe… A moins que vous en redemandiez, bien sûr… 

 

19:48 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : sexe |  Facebook |

22/06/2006

 Combien tu baises?

Information utile pour les hommes qui désirent perdre quelques kilos.
Depuis un grand nombre d'années nous savons que le sexe est un bon exercice, mais jusqu'à récemment, personne n'avait fait une étude scientifique de la dépense calorique selon les différentes activités sexuelles. Maintenant en voici les résultats.
ENLEVER SES VÊTEMENTS:
Avec son consentement : 12 Calories
Sans son consentement : 187 Calories
OUVRIR SON SOUTIEN-GORGE:
Avec les deux mains : 8 Calories
Avec une main : 12 Calories
Avec vos dents : 85 Calories
METTRE UN PRÉSERVATIF:
En érection : 6 Calories
Sans érection : 315 Calories
LES POSITIONS:
Missionnaire : 12 Calories
La brouette : 154 Calories
Le lustre italien : 912 Calories
ORGASME:
Vrai : 112 Calories
Faux : 315 Calories
APRÈS L'ORGASME:
S'allonger dans le lit et s'embrasser : 18 Calories
Se lever immédiatement : 36 Calories
Expliquer pourquoi vous êtes sorti du lit immédiatement : 816 Calories
OBTENIR UNE DEUXIÈME ÉRECTION:
Si vous avez:
20-29 ans : 36 Calories
30-39 ans : 80 Calories
40-49 ans : 124 Calories
50-59 ans : 972 Calories
60-69 ans : 2916 Calories
70 et plus : les résultats sont encore à l'étude
S'HABILLER APRÈS:
Tranquillement : 32 Calories
Dans la hâte : 98 Calories
Avec son père qui frappe à la porte : 1218 Calories
Avec votre femme qui frappe à la porte : 3521 Calories.

Si vous voulez ressembler à ça : baisez beaucoup... et dangereusement ! 

16:11 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : baise |  Facebook |

20/06/2006

DEMAIN ANNULE

Ben quoi??? Aujourd'hui, même pas un coup de fil, ni un sms, ni un mail et même pas un com sur mon dernier post. ( pour une fois que je n'attaquais pas les hommes ! )

Bon ben tant pis...

 

19:18 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

19/06/2006

A méditer

Le moine, l’oisillon et le renard.

 

Un moine tibétain marche sur une route de montagne et entend un faible pépiement.

Il regarde autour de lui et voit au pied d’une haie un tout petit moineau à demi mort de froid. Il le prend et le réchauffe entre ses mains.

« Que faire ? » s’interroge-t-il. « Si je le garde avec moi au monastère, le chat le mangera et si je le laisse ici, il va mourir de froid.

Soudain une idée lui vient. Pour le protéger du gel, il place l’oisillon dans une bouse de vache sacrée, et poursuit son chemin, l’âme en paix.

L’oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d’être toujours vivant.

Un renard, qui passe par là, entend la bouse chanter. Intrigué, il s’approche, découvre notre moineau et le croque.

 

Il y a 3 moralités à cette histoire :

-         celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcément du mal.

-         celui qui t’en sort ne te veut pas forcément du bien.

-         Quand tu es dans la merde…ferme ta gueule.

 

21:29 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/06/2006

Revendications du zizi

Demande d’augmentation de la part du zizi

 

Je soussigné, Pénis, demande une augmentation de salaire pour les raisons suivantes :

         - J’effectue un travail physique.

         - J’effectue un travail de tête.

         - Je travaille à de grandes profondeurs,  dans un local fortement humide, obscur et non ventilé.

         - Je travaille à de hautes températures.

         - Je suis exposé à des maladies contagieuses.

         - Je ne bénéficie pas d’un repos hebdomadaire ni de jours fériés.

         - Je ne suis pas payé pour les heures supplémentaires ni le travail de nuit.

 

Réponse de l’administration :

 

Tenant compte des points soulevés dans la demande et des arguments exposés, l’administration rejette les exigences présentées pour les raisons suivantes :

          - Vous ne travaillez pas pendant 8 heures consécutives.

         - Vous n’êtes pas capable de toujours satisfaire les exigences de votre chef.

         - Vous n’êtes pas toujours fidèle à votre poste de travail, vous vous baladez parfois dans d’autres départements.

         - Vous dormez sur le lieu de travail après une brève prestation.

         - Vous vous reposez bien avant l’heure.

         - Vous n’aimez pas effectuer 2 services consécutifs.

         - Vous ne prenez pas d’initiative. Pour que vous travailliez, il faut vous stimuler et exercer des pressions à votre encontre.

         - Vous négligez la propreté et l’ordre du local une fois votre travail terminé.

         - Vous ne respectez pas toujours les règles relatives à l’usage de moyen de protection et d’hygiène sur le lieu de travail.

        - Vous quittez parfois votre poste alors qu’il y a encore du pain sur la planche.

        - Et, comme si ce n’était pas suffisant, vous n’arrêtez pas d’entrer et sortir avec 2 sacs remplis de choses douteuses.

 

22:49 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : zizi |  Facebook |

10/06/2006

Macho match

Ma chérie,

- Entre le 9 juin et le 9 juillet, je te conseille vivement de lire la section sportive des journaux afin d'avoir un sujet de conversation. Dans le cas contraire, tu risques de te sentir totalement exclue.

- Pendant la durée de la Coupe du Monde, la télé est à moi à toute heure sans exception. Sous peine de te voir couper la main, la télécommande est aussi à moi. Ne la regarde même pas.

- Si tu dois passer devant l'écran pendant un match, ce n'est pas grave, mais tu devras le faire à quatre pattes et sans détourner mon attention. Si tu as l'intention de te promener toute nue, je te conseille de te bien couvrir juste après et de prendre un cachet : je n'aurai pas le temps de m'occuper de personnes malades pendant la durée de la Coupe.

- Pendant les matchs je serai aveugle et sourd à toute chose autre que l'écran. Je deviendrai aussi muet, à moins d'avoir besoin d'une autre canette de bière ou de quelque chose à manger. N'attends pas que je m'occupe de toi, que j'ouvre la porte, que je réponde au téléphone ou que je ramasse le bébé qui vient de tomber par la fenêtre. Rien, ma chérie. Rien.

- Le frigo doit en permanence être plein de canettes de bière, de glaçons et de Red Bull. Il est aussi indispensable que le garde-manger soit rempli(chips, pizza, cacahuètes...)quand mes potes viennent regarder les matches. Pour te remercier de ces attentions, tu auras le droit de regarder la télé de minuit à 6 heures du matin, à condition qu'il n'y ait pas de rediffusion d'un match si bon qu'il vaille la peine de le regarder 2 fois.

- S'il te plaît, si tu me vois agacé parce que l'équipe de mon choix est en train de perdre, ne me sers pas les phrases suivantes : « Ce n'est pas si grave! » ou bien « Tu verras, ils gagneront la prochaine fois! ». C'est très simple : JAMAIS tu n'en sauras plus que moi sur le foot.

- Tu pourras t'asseoir à côté de moi pour regarder un match et m'adresser la parole à la mi-temps. Mais seulement pendant la pub et à condition que je ne sois pas énervé par les résultats. De plus, j'ai bien dit UN match. Ne te trompe pas et ne crois pas que la coupe puisse être une bonne excuse pour passer du temps avec moi.

- Les ralentis sont très importants. Que je les ai vus ou pas, peu importe. Je veux tous les voir. Plein de fois. TOUTES les fois.

- Pendant la durée de la Coupe, ne t'avise pas d'organiser des réunions à la maison avec tes copines. Je me fous de l'occasion. Aussi je ne permettrai pas l'irruption de ta famille pour quelque motif que ce soit (dîner avec tes parents, thé avec tes tantes, naissance d'un neveu, baptême du fils de je ne sais qui, première communion du fils de ta meilleure copine ou le mariage de ton frère) parce que : a) je n'y assisterai pas b) je n'y assisterai pas

- Le soir, les résumés de la journée de foot sont aussi importants que les matches. Ne t'avise pas de t'exclamer « Mais ça, tu l'as déjà vu!»

- Finalement, je te conseille d'oublier de t'exclamer «Heureusement, la coupe du monde n'a lieu que tous les quatre ans! ». Je suis immunisé contre ce genre de conneries. En plus, après la Coupe du Monde, il y aura la Champion's League, l'UEFA, la Coupe de France, la Liga Española, la Coupe Toyota, la Bundesleague, la Coupe d'Italie, la Coupe d'Amérique...

Mieux vaut prévenir que guérir.

Nul n'est censé ignorer la « loi ».

Je t'embrasse

Ton mari

 

 

 

23:26 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : mondial |  Facebook |

02/06/2006

Les hommes sont simples

Je reconnais que dans de nombreux posts, j’ai un peu malmené les hommes. Alors aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, c’est aux femmes que je vais donner un petit mode d’emploi pour mieux comprendre les hommes et éviter ainsi pas mal de prises de tête inutiles.

Mesdames, l’homme est SIMPLE. Alors, évitez de chercher à ses paroles ou à ses attitudes des explications compliquées : allez au plus simple.

 

-Si vous voulez quelque chose, il suffit de le demander. Que ce soit clair : l’homme ne comprend pas les demandes indirectes subtiles, les demandes indirectes évidentes ne fonctionnent pas non plus. Donc, allez droit au but et demandez-lui les choses sans détour.

 

-Ca ne sert à rien de demander à l’homme à quoi il pense. Dans 90% des cas, il pense au sexe. Non pas qu’il soit obsédé, mais c’est tout simplement ce qu’il préfère.

 

-Votre relation ne sera plus jamais comme elle l’était pendant les 2 premiers mois. Acceptez-le et cessez de vous en plaindre à vos copines.

 

-Inutile de lui ressortir une phrase qu’il a prononcée il y a 6 mois. Ce n’est pas un argument. Pour l’ homme, après 2 jours, il y a déjà prescription.

 

-Quand vous lui demandez de faire quelque chose, si vous seule connaissez la meilleure façon de le faire, alors, faites-le vous-même.

 

-Pourquoi croyez-vous qu’un homme peut vous être utile à choisir la paire de chaussures que vous allez mettre ? L’homme s’en fout. Quoi qu’on mette il trouve ça très bien. Donc ne perdez plus de temps à lui demander.

 

-L’homme ne voit  que 16  couleurs. Pour lui, prune et pêche sont des fruits.

 

-L’homme n’aime pas faire les magasins et n’aimera jamais.

 

-Pour l’homme, les réponses « oui » et « non » sont parfaitement acceptables, quelle que soit la question.

 

-Si l’homme vous demande de lui passer le pain, il ne veut dire que cela. Il n’est pas en train de vous reprocher qu’il ne soit pas sur la table.

 

-Ne lui demandez pas « Tu m’aimes ? ». Dites-vous que s’il ne vous aimait pas, il ne serait pas avec vous.

 

-L’homme n’est pas capable de se souvenir des dates des fêtes et des anniversaires. Ecrivez-les sur le calendrier et rappelez-les lui souvent, et longtemps à l’avance.

 

-Essayez le plus possible de lui parler pendant les pubs. L’homme ne sait pas faire 2 choses à la fois : vous écouter et regarder la télé.

 

-L’homme préfère se perdre 10 fois plutôt que de demander son chemin : Christophe Colomb et Marco Polo ne demandaient pas leur chemin.

 

-Où que l’homme soit, et peu importe où ça le démange, ça sera gratté.

 

-Si l’homme vous dit qu’il est en forme, pour lui, « rond » c’est une forme.

 

-S’il vous demande ce qui ne va pas et que vous répondez «  rien », il vous croira et fera comme si tout allait bien.

 

Mesdames, j’espère que ce petit post vous aidera à mieux comprendre les hommes, qui, je vous l’avais dit, sont très simples.

Alors, les hommes, pour une fois que je veux vous aider, ça mérite bien quelques remerciements !

Les filles, pas de panique, demain, je redeviens moi-même.

 

De toute façon, vous le savez, moi, je suis pour l’égalité des sexes : tous au moins 20 cm. 

 

23:58 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

01/06/2006

J'avoue

Je dois vous faire un aveu :  je vous sens un peu déstabilisés quand je poste des textes tristes ou plus intimes. Je vous ai habitués à un blog d’humour, … de conneries même. Mais ce n’est pas moi ça. Vous pensez me connaître ? Et bien non… Dans la vie, je ne suis pas marrante du tout, j’arrive même à faire pleurer les oignons ( ou le contraire, je sais plus ) je suis totalement déprimée, une handicapée de la vie, une désespérée !!!

Je vous l’avoue : j’ai voulu  mettre fin à mes jours…mais j'ai pas su par lequel commencer.

Je vous promets, je continue la clope

mais j'arrête les pétards.

 

20:53 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |