30/07/2006

Les Vamps

Deux vieilles assises sur un banc. Oh, pardon, je devrais dire « seniors ». A croire que plus on vieillit, plus on devient espagnol…  

« Ca va, madaaaame » (avec l’accent de François Pirette, bien sûûûr…)

« Oui, et vous ? » 

« Oui, mais j’ai mal à ma sciatique, voyez-vous bien. On ne rajeuuunit pas, hein. »

« Ne m’en parlez pas. Moi j’ai fait un infractus du myocarpe, n’est-ce pas. »

« Vindjeu ! Moi j’ai failli en faire un aussi. Je suis sottmanbule, voyez-vous,  j’me lève l’autre nuit, je descends de ma chambre d’en haut et je sors par la pièce de devant. Me v’là dehors. Et v’la ti pas que j’tombe sur un voyou qui cambriolait la friture d’en face, « Au gros cervelas ». Il avait un révolver, le gaillard, et il m’a mis en jour… en pleine nuit !  Ah, madame, y a plus que des malhonnétres. »

« Des vauriens, j’vous l’dit, faudrait une bonne guerre. »

« Et avec les enfants madaaame, on en a une bonne ! L’ôt’ jour, j’ai dit à ma fille (qui attend encore famille, mais après c’est moi qu’ai les djoûnes) : «  C’est fini, tu ne m’amènes plus les enfants et le chien en même temps, va y avoir un malheur. «  Oiseau de mauvaise envergure », qu’elle me dit. Eh ben, la dernière fois, elle me laisse les 2 gamins et le chien, un brad pitt, je crois bien… Ben voilà, le chien a mangé le gamin. Je l’avais bien dit. Mais on n’a plus l’âge pour tout ça , madaaame. Surtout avec ma flébite, je ne sais  plus courir,  comment voulez-vous que je récupère la jambe du gamin ? »

« Ah, vous avez mille fois raison. Ma petite-fille a  venu avec son rat chez moi. Eh ben, y a 15 jours qu’on cherche après. Mais je ne dors plus la nuit moi, madaaame.  En plus, mon mari qu’est rat chitique, ça n’arrange pas les affaires. » 

«  Octave, y va bien au fait ? » 

« Maintenant oui, mais il a été serré, hein. Il a resté à la vie à la mort pendant des jours. D’alieurs, Monsieur le docteur lui a dit : « Octave, vous êtes passé par un petit trou ». Pourtant on lui avait fait le grand carrefour, il avait toute la place, vous pensez bien !

 Et Vital ? »

«  Vital, il est mort y a 2 mois, n’est-ce pas. »

« Maria Dei ! C’est nin possîppp ! Qu’est - ce qui s’est passé ? »

« Ben, il était dans le jardin, il cueillait des carottes et il a tombé là. »

«  Et qu’est ce que vous avez fé donc ? »

« Ben, j’ai fé des p’tits pois. »  

 

 

21:29 Écrit par clopinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vamp, brad pit, cervelas, infarctus |  Facebook |

Commentaires

ah le bon vieux temps je crois avoir croisés ses personnes un jour de ma vie.
Des amateurs de cartes,mais tricheurs : ils bluff mais de braves gens on ne pouvait pas aller chez eux sans boire on était obligé,la maîtresse de maison nous disait toujours:" tu le buvras "
et oui les années passent enfin nous passent dessus

bonne soirée

Écrit par : titi | 30/07/2006

Bonjour Tes vieilles qui deviennent des seniores, ça m'a fait penser aux crottes de chiens qui sont devenues des déjections animales...
C'est le langage qui permet le débat d'idées, le nôtre s'aseptise sous nos yeux impuissants...
Bien à toi...

Écrit par : sweetvinyl | 31/07/2006

;oD On s’y croirait c’et du vécu il n’y a aucun doute !!!! mdrrr oui tout à fait digne de la célèbrissime radjo Angelicâ ( avec la Kha qui descend bien dans la gorche… )
Tsé quoi on devrait faire une compile de ce genre de conversations Vampissime ! et y a une mine d’or a portée de main si je puis dire !!! mdrrr quoi on réalise et tu les vends sur ton étale number one au top 50 dans l’année mdrrrr

« Mon paufe peutit chien, mon paufe peutit chien hooo Mon djeu Mon djeu Mon djeu mon pauffe peutit chien … »

« que s’est-il passé on ? »

« hoooo c’est à cause que je discutais avec madeleine, elle m’esspliquait qu’avec ça fille ça n’allait pas, ( en chuchotant ) elle prend des n’affaires qui n’faut pas hein ! si vous voyez ce que je veux dire hein !? ( bien haut, avec des grand yeux ) et puis elle est tombée su un homme qui boit ! mais tous les jours hein ! vous voyez qui est-ce sa fille à madeleine ?… la petite blonde là, qui a des drôles d’affaire sul’visache ! mais qu’c’est laid ! pôfe Madeleine elle en a vu avou s’poison là ! déjà petite hein…elle était carpuleusse ! je lui disais justement qu’avec mOOn fissss j’avais pas eu tout ces problèmes-là, qu’il était bien éduqué et qu’il a toujours été bien élevé, y dis toujours bien l’bonjour a tout le monde ! qui n’avait jamais touché à ces chausse là et que j’avais de la chance que lui il ne buvait pas comme ça ! elle pleurait ! elle pleurait Madeleine, hoooo j’en avais mal au cœur de la voir comme ça, et j’ai voulu allez cherche un mouchoir dans mon sac ! et mon p’tit chien a descendu sur le chemin et là ! y a un sauvatche qui lui est rouler dessus…. Mon djeu mon pauffe peutit chien … monsieur ! je n’ai pas eu le temps de voir la voiture tellement qu’il allait vit ! j’ai juste entendu le dernier cris de mon p’tit chien, que mon défunt mari m’avait offert juste avant qu’on lui annonce son cancer généralisé de la prostate ! voul’avez connu hein moin mari ? oui hein vous l’avez connu hein… mais je crois bien qu’elle était bleue, oui elle était bleue la voiture ! elle faisait beaucoup de bruit, vous savez comme les voitures de course là ! mon fils en a une comme ça il fait des couse de voitures mOn fils ! à oui ça ! mais il est prudent savez vous, à oui ça qu’il est prudent ! ( Avec l’index et les grands yeux ! )

« Et bien madame, je crois bien que votre fils vient de se faire arrêter par la police, un peu plus loin, il est complètement bourré et dans une voiture bleue légèrement accidentée ! »

« HOOOOO mon djeu mOn fils ! ho mon djeu mOn fils !… ( Avec les deux, mais sur les joues) ce n’est pas lui ! c’est pas possipe ! quand je vais expliquer ça à madeleine ! Mon djeu Mon djeu Mon djeu mon mOn fissss ! c’est encore un coup de ma belle fille ça hein hoooo oui…. »

Toute relation avec une histoire vraie est fortuite mdrrr

Him hum… alors association de vamp ??? mdrrr

Écrit par : scoodi | 31/07/2006

Suis plié en quat', mort de rire Flébite, infractus du miroflache, Maria Dei, c'est pas possib. Et dire que ça nous attend peut-être !

Écrit par : biglodion | 31/07/2006

quelle coïncidence... moi ausi je parle de vieillesse aujourd'hui...Mais la vieille c'est moi...
bonne journée...amicalement

Écrit par : lapin | 01/08/2006

Les commentaires sont fermés.