26/06/2006

SEXY POST

Comme je vous le disais dans mon post précédent, le sexe fait maigrir.  Encore faut-il qu’il soit bien fait ! Donc, je vous propose quelques p’tits trucs pour bien faire l’amour à une femme ou plutôt, les pièges à éviter.

A qui est destiné ce post, me direz-vous ? Et bien, à vous messieurs ! En me lisant, vous vous direz que, bien sûr, vous saviez déjà tout cela, et ça ne fera que confirmer le fait que vous êtes de merveilleux amants…

Et à vous les filles ! En me lisant, vous reconnaîtrez dans chaque situation les merveilleux amants que vous avez eus. Hi hi !!!

 Ca va être un peu long, mais ne zappez pas, votre épanouissement sexuel en dépend. 

C’est parti :

-         Ne pas embrasser d’abord : fuir les lèvres de votre partenaire et filer tout droit vers les zones érogènes lui fera penser que vous avez payé à l’heure et que vous voulez rentabiliser au mieux votre investissement. Un baiser passionné est la base des préliminaires.

-         Ne pas vous raser : Vous oubliez que vous avez un hérisson attaché au menton et que vous ratissez la peau douce et sensible du visage et des cuisses de votre partenaire. Quand elle tourne la tête d’un côté à l’autre, ce n’est pas par passion, c’est pour éviter la râpe à fromage.

-         Le pelotage des seins : la plupart des hommes se conduisent comme une ménagère en train de palper des melons. Touchez- les doucement et caressez-les, on n’est pas au marché !

-         Le mordillage des tétons : Pourquoi les hommes se ruent-ils sur les tétons des femmes et les pressent-ils comme s’ils essayaient de dégonfler leur partenaire par les seins ?  Arrêtez aussi de faire ce truc où vous tripotez les mamelons entre le pouce et l’index comme si vous essayiez de trouver une station radio. Les mamelons sont extrêmement sensibles : léchez-les, sucez-les doucement, mais surtout ne les prenez pas pour des jouets pour chien en caoutchouc.

-         Ignorer les autres parties du corps féminin : Une femme n’est pas simplement une autoroute à 3 sorties : Sainte-Poitrine Est, Sainte-Poitrine Ouest et le Tunnel de la Ville Basse. Il y a d’autres parties de son corps que les hommes ignorent bien trop souvent, il serait temps de leur accorder un peu d’attention.

-         Un doigt mouillé pendant les préliminaires : mettre la main dans son slip pour la caresser  pendant les préliminaires c’est sexy. Mais tirer la culotte d’ avant  en arrière entre les cuisses, ça ne l’est pas du tout.

-         L’obsession vaginale : bien que la plupart des hommes puissent trouver le clitoris sans carte (heu, quoique… ) ils pensent tous que le vagin est le seul truc important. A peine votre main est-elle dans l’entrejambe qu’on a l’impression que vous essayez  de bourrer une cheminée avec des billets de banque volés. Si vous y allez comme un « bœuf », vous pouvez endommager la machine. Il est conseillé de prêter plus attention à son clitoris et à l’extérieur de son vagin d’abord.

-         L’attaque du clitoris : le « limage » du clitoris est très désagréable. Préférez les légers va-et-vient ou mouvements de  rotation sur le  clitoris. Pas de caresses buccales trop molles, vous n’êtes pas un gros chat devant une soucoupe de lait.

-         Ne pas faire de pause : les femmes, à la différences des hommes, ne reprennent pas là où elles se sont arrêtées. Elles retournent à la case départ très vite. Alors, un bon conseil : si vous avez un doute, continuez, que vous ayez la mâchoire engourdie ou pas.

-         La pénétration : Quand vous êtes introduit en elle, la pire chose est d’entamer l’imitation du piston dans le cylindre d’une moto de compétition.

-         Il semblerait pour certains que des va-et-vient frénétiques pendant des heures (euh, des minutes)  soient  la marque de fabrique du dieu sexuel. Pour elle, c’est probablement la marque d’un vagin irrité... Achetez  quelques toiles de maîtres à suspendre aux murs, elle aura au moins quelque chose à faire  pendant que vous jouerez Marathon Man.

-         Percuter comme un première ligne dans une mêlée : Si vous lui plaquez les os de votre bassin dans ses cuisses ou dans son estomac, la douleur sera équivalente à 2 semaines d’équitation concentrées en quelques secondes. Pensez-y.

-         Donner des coups de ventre : il n’y a pas de bruit moins érotique…C’est aussi sexy qu’un concours de rots synchros...

-         Lui faire prendre des positions stupides : Sauf si elle veut faire du yoga au lit ou qu’elle est la nouvelle Nadia Comaneci, ne soyez pas trop ambitieux.

-         Aboyer vos instructions : Ne criez pas vos encouragements comme un coach sur un banc de touche. Ca n’a rien d’excitant.

-         Demander si elle a joui : de toute façon, les femmes sont maîtres dans l’art de la simulation. Donc, si vous n’êtes pas sûrs, eh bien, ne demandez pas.

-         Lui pousser la tête vers le bas : les hommes font ce geste très gracieux  dans l’espoir que la femme comprendra qu’elle doit prendre le pénis dans la bouche. Si vous voulez qu’elle se serve de sa bouche, servez-vous de la vôtre pour le lui demander de manière séduisante (et respectueuse…).

-         Ne pas la prévenir avant d’éjaculer : le sperme a un goût d’eau de mer mélangée avec du blanc d’œuf. C’est loin d’être le plat préféré de ces dames. Donc, avertissez votre partenaire avant de jouir, c’est la moindre des choses.

-         Info utile pour celles qui voudraient s’y risquer, « pour faire plaisir » : le sperme est composé de trois quarts de déchets des reins et d’un quart d’urine. Donc, à moins qu’il vous propose le salaire d’une actrice de films pornos, refusez ! (on n’est pas des choses, non mais…)

-         Rechercher sa prostate : la stimulation anale est bonne pour les hommes parce qu’ils ont une prostate. Mais les femmes n’en ont pas. Ce n’est donc pas une zone érogène, même si les hommes préfèrent croire le contraire.  A bon entendeur…

-         Feinter la sodomie par accident : c’est à cause de ça que les hommes ont la réputation de ne pas savoir demander leur chemin… Et le fait d’être bourré n’est pas  une excuse !

-         Le petit présent dont on se passerait bien : l’élimination du préservatif  usagé est la responsabilité de l’homme. C’est vous qui le portez, c’est vous qui le jetez.

-         Et surtout, après l’amour, n’oubliez pas de lui exprimer votre gratitude.

Et si malgré tout, les filles, ça ne se passe pas bien, sachez que le sexe, c’est comme une partie de cartes, quand on n’a pas un bon partenaire, il vaut mieux avoir une bonne main. 

 

Bon, maintenant, promis, je reste une semaine sans rien poster sur le sexe… A moins que vous en redemandiez, bien sûr… 

 

19:48 Écrit par clopinette dans Amour | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : sexe |  Facebook |